BAYROU censuré ???

Publié le par Globalisteur

BAYROU censuré !
bayrou.JPG

Après la victoire de Nicolas Sarkozy à la présidence de la République, il s’est déroulé dans la soirée du 6 mai 2007 un étrange phénomène : la diffusion constante des images de la victoire du candidat de l’UMP, de la réaction de ses partisans dans la rue, ainsi que des propos des représentants du Parti socialiste, bons perdants de cet énième duel du clivage gauche-droite.

Alors qu’on assiste impuissant devant le déferlement des amabilités et des avertissements conventionnels faits entre l’UMP et le PS sur les plateaux des grandes chaînes de télévision, je suis au QG de l’UDF, attendant le discours de François Bayrou. Il arrive, la presse l’attend dans la salle et il monte à la tribune. François Bayrou y prononce alors un beau discours : il salue le vainqueur, mais le met en garde sur la situation de la France, qui est intenable. Il rappelle sa vigilance en tant que troisième homme de la présidentielle : il soutiendra les bonnes mesures du futur gouvernement, mais attaquera celles qui ne seront pas bonnes pour le pays. Il met en avant les exigences qui incomberont aux futurs députés du nouveau Mouvement démocrate, puis François Bayrou salue les autres candidats de la présidentielle. Tous les "perdants", mais aussi le vainqueur, sont "coresponsables" de la situation du pays.

François Bayrou achève alors son discours sous les applaudissements. Mais en sortant de la salle, il demande à sa chef de presse s’il était bien retransmis en direct. François Bayrou semble un peu inquiet. Sa chef de presse lui répond aussitôt, l’air pétrifiée et le portable à la main : "Ils (les grandes chaînes de télévision) n’ont pas diffusé l’intervention !". Stupeur parmi l’équipe de campagne. La chef de presse assure que les trois chaînes, TF1, France 2 et France 3, avaient donné leur accord pour filmer en direct le discours de François Bayrou, après les résultats du second tour de l’élection présidentielle. Mais alors que les patrons des trois rédactions ont donné leur accord, et que François Bayrou a entamé son discours avec l’assurance d’être retransmis en direct, nous apprenons que les trois chaînes n’ont strictement rien diffusé de l’intervention !

François Bayrou est en colère, mais il ne le montre pas. Nous sommes de notre côté stupéfaits et alarmés. Pourquoi les trois chaînes, qui nous avaient garanti la retransmission en direct de l’intervention, ont-elles toutes les trois refusé de diffuser en direct le discours de François Bayrou ? Nous sommes aussi en colère face à cet acte de pure censure, totalement injustifié. Pourquoi ? Quarante minutes avant l’intervention de François Bayrou, la chef du service de presse de François Bayrou prévient les trois rédactions des grandes chaînes. Elles savent que François Bayrou doit intervenir après 20h00. Les journalistes des trois chaînes sont également sur place, au QG de François Bayrou, et savent que le président de l’UDF doit intervenir. Tous les médias sont donc prévenus. Et pourtant, sans aucune explication, aucune des trois grande chaîne ne diffuse l’intervention de François Bayrou.

Il faut attendre bien plus tard pour voir TF1 et France 3 diffuser quelques images tronquées de l’intervention de François Bayrou, intervention qui n’est pas ainsi diffusée dans sa totalité. Pire, France 2 diffuse seulement trente secondes du discours de François Bayrou ! En fait, l’UMP et le PS, largement présents sur les plateaux télévisés, ont pu faire passer leurs messages pour les prochaines législatives. Mais pas François Bayrou. Seule Marielle de Sarnez a pu commenter le résultat de la soirée, mais pas son président. François Bayrou n’a donc pas pu s’exprimer en direct auprès des téléspectateurs français.

Je me retrouve à boire un verre dans une salle du siège de l’UDF et j’aperçois, dans le QG d’en face, François Bayrou dans son bureau. Il vient d’éteindre sa télévision et il replonge dans ses pensées. Nous sommes tristes et en colère. Alors que François Bayrou n’était pas qualifié pour le second tour de l’élection présidentielle, nous avons tous unanimement eu l’impression d’avoir été punis par le nouveau pouvoir en place, ce 6 mai 2007. Nous sommes profondément choqués par cette attitude inexpliquée des médias, pour lequels nous avions l’accord de diffusion en direct de l’intervention de François Bayrou. Et à la place de son intervention en direct, nous avons eu droit aux témoignages des journalistes, qui donnaient en direct la parole aux militants heureux de l’UMP. Aucune image de François Bayrou, mais par contre des images de la foule des soutiens en délire de Nicolas Sarkozy dans les rues de Paris, ainsi que le suivi aussi en direct de son dîner au restaurant très chic du "Fouquet’s". Evidemment, seules ces images peuvent intéresser les Français pour les trois grandes rédactions de télévision.

Alors que je prends mon ordinateur portable pour écrire ces lignes, je me rends immédiatement sur le site www.bayrou.fr pour y lire les commentaires à chaud des internautes. Dans les sept premiers commentaires postés à la suite de la vidéo de l’intervention de François Bayrou, on peut lire le premier commentaire : "Degouté, TF1, FR2, FR3 ont boycotté l’intervention de FB ou ont passé des extraits tres courts expurgés. Vivement qu’elle soit en ligne. La démocratie est gagnante avec Internet."

http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=23877

 

Publié dans Censure

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article