Sarkozy aide TF1-Bouygues à supprimer la publicité sur France Télévisions

Publié le par Globalisteur

Fin 2007, le Groupe Bouygues remettait à l'Elysée un "livre blanc" dans lequel était demandé la suppression de arret-ftv-sarko.jpgla publicité sur les chaînes du Service Public. Argument principal mis en avant : la minute d'écran publicitaire serait dévalorisée par les chaînes publiques. Bouygues via TF1 y demandait notamment le financement du service public "uniquement par des fonds publics", afin de "remédier au sous-financement structurel de la télévision" et de permettre "d'assainir le marché publicitaire, soumis enfin aux seules lois de l'offre et de la demande". Selon TF1, les chaînes publiques opèrent "une ponction très significative sur le marché publicitaire".
Seule solution s'offrant aux 2 "amis-présidents" Bouygues et Sarkozy, l'arrêt total de la publicité au sein du groupe France Télévisions présidé par Patrick de Carolis.
france-television.jpgLe 8 mars, personne ne connaissant encore la connivence, Nicolas Sarkozy annonce sans concertation l'arrêt de la publicité sur France TV.
pub-ftv.jpgA cette date, il ne sait pas encore comment procéder au remplacement du manque à gagner de France TV ; il avance seulement quelques hypothèses.
Finalement, il tente de rassurer tout le monde en stipulant que les chaînes privées (celles qui profiteront amplement du phénomène de report des passages publicitaires sur leurs antennes : à savoir les chaînes faisant le plus d'audience hors chaînes de France TV ... les mastodontes TF1 et repartition-ftv.pngM6 !) allaient être taxées et que ces taxes seraient reversées aux chaînes de France Télévisions...
Ce qui est important n'est pas la solution trouvée à pallier au manque à gagner des chaînes touchées mais plutôt la manière dont le chef de l'Etat a agit dans cette affaire.
Son agissement fut excessivement rapide, dénué de concertation, de réflexion commune, le CSA a été laissé pour compte, et, au-delà des intérêts de Bouygues-TF1, Nicolas Sarkozy ne sait toujours pas faire la distinction entre vie privée, vie politique et vie médiatique ... on comprend mieux son slogan de campagne "ensemble", où il croit pouvoir mettre le monde entier dans le même panier (les oeufs pourris, les oeufs félés, les oeufs ordinaires et les oeufs cassés "ensemble" : on peut dire qu'il nous prépare sa grande omelette !!!).
Cela donne un avant-goût des prochaines années que nous devrons passer à observer ses écarts, ses sautes d'humeur ("Casse-toi pauvre con !"), ses castings d'épouses (pour trouver celle qui valorisera son image à ses côtés ... casquette de top model obligatoire !) ... et ses passages en force pour nous faire passer l'envie de nous révolter !!!

http://jen-airienadireetalors.blog.20minutes.fr/archive/2008/03/08/sarkozy-et-les-media.html

Publié dans Abus de pouvoir

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article